BHL DEVANT L’ONU

BREITZ ATAO – 26/01/2015

NDLR (Gayssoteries) : NOTRE COMMENTAIRE EN BAS DE PAGE

Humour : A l’ONU, Bernard Henri Lévy appelle le monde à combattre le révisionnisme et l’antisionisme

Bernard-Henri Levy

BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ (26/01/2015) Le gouvernement Français a fait pression à l’ONU pour permettre à l’agitateur cosmopolite Bernard Henri Lévy de répandre sa prose à la tribune des Nations-Unies. Dans un discours ampoulé, il a exigé des mesures exceptionnelles pour faire taire les critiques contre le sionisme international.

Dénonçant les critiques visant l’Etat d’Israël, la diffusion massive du révisionnisme historique ou encore la volonté des peuples de couleur de remettre en cause le monopole juif de la victimisation, Bernard Henri Lévy a notamment déclaré :

“En réhabilitant cet Israël que votre Assemblée a porté sur les fonts baptismaux il y a presque 70 ans, en usant de votre autorité pour faire taire, une bonne fois, les crétins négationnistes et en vous portant, troisièmement, au secours de ces nouveaux damnés de la terre immolés sur l’autel de l’idéologie antisioniste, vous déconstruirez un à un chacun des composants du nouvel antisémitisme.”

L’agitateur cosmopolite a aligné les formules les plus excentriques comme celle-ci :

“Un monde sans juifs, non, ne serait plus un monde.”

Il est pourtant une règle élémentaire de la communication : on n’énonce pas ce qui est évident. Il semble donc que Bernard Henri Lévy soit allé à l’ONU pour tenter de se rassurer face à la puissance montée antisioniste mondiale que chacun observe.

Bernard Henri Lévy a particulièrement attaqué le révisionnisme historique, très dynamique dans le monde grâce aux nouveaux moyens de communication. Il a donc demandé à l’ONU de tout faire pour censurer les travaux hétérodoxes sur le sujet, exigeant une “grande conférence mondiale” à l’ONU devant valider la version officielle des “six millions de morts”. Thèse à laquelle souscrivent de moins en moins de personnes sur la planète, les débats historiques progressant à bon rythme.

Cette apparition grotesque fait suite à la grande offensive du gouvernement français visant à permettre à l’Etat Français de censurer les sites internet d’opposition. Une demande récurrente du lobby juif en France.

Tyler Durden Tyler Durden est en charge de la correction des articles et du suivi technique du site. Il publie également des articles en rubrique « actualités ».

NDLR ( Gayssoteries) : Nous appelons à l’apaisement des passions quant au révisionnisme. Nul ne trouvera son compte dans la répression. L’expression des idées demeure salutaire.  Entendre et accepter l’expression des idées qui nous bousculent est un exercice de l’âme à vivre en dehors d’elle-même et en pleine considération de l’autre tel qu’il ne peut être réduit à l’ombre de nous-même.

Monsieur Bernard-Henri Levy ne peut ignorer que le chiffre de 6 millions n’est plus celui avancé par l’histoire officielle. Nul ne doit avoir besoin de 6 millions de morts pour penser que la souffrance des peuples déportés était réelle. Nul ne devrait sciemment conserver le chiffre qui lui semble le plus à même d’exprimer le drame en ignorant de façon obsessionnelle ce que l’histoire officielle elle-même en dit, la censurant par omission du même coup. Ne transformons pas l’histoire en incantation.

Sur ce chiffre « incantatoire » des 6 millions, voyez notre rubrique « 6 Millions » (Page d’accueil). Vous y découvrirez des articles de propagande  qui reprennent ce chiffre depuis la fin du 19ème siècle. Nul historien ne considère jamais ces documents, BHL encore moins puisqu’il ne se soucie pas de la vérité.

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s