IL NE RESTE QUE LA RUE ET LE PORTE-VOIX

Lettre courageuse de Jacques Vecker à Claude Bartolone (Président de l’Assemblée nationale).

par Terreblanche le Jeu 6 Fév 2015 – 10:07

(claude Bartonone)

Cher Claude Bartolone,

Vous parlez d’or lorsque vous dites à Caroline Roux, le 2 février dans l’émission « C’est politique »: « La vraie volonté d’apaisement c’est le dialogue » puis, dans le cours de l’entretien, « l’envie d’écouter les autres ».

Qui n’approuverait cette profession de foi et comme il serait bon pour la France et pour l’humanité en général que ces paroles soient vécues dans la vie publique ! Vous évoquez cependant « le climat des années trente », puis, à propos de la manifestation du 26 janvier dernier, vous employez le qualificatif de « facho » peu propice au dialogue. Vous citez par ailleurs des slogans que vous estimez scandaleux (« Juifs, la France n’est pas à toi », « Faurisson a raison, les chambre à gaz c’est du bidon »), au risque de faire découvrir ces affirmations à des gens qui en ignoraient tout.

Je conçois que ces paroles puissent vous interpeller et même vous choquer, étant donné la repentance institutionnalisée et précisément la réalité mise en évidence dans le premier slogan.

Lorsqu’il n’est pas possible de s’exprimer librement par des voies démocratiques il ne reste que la rue et le porte-voix. Lorsqu’un journaliste invite sur son plateau des opinions… controversées, il se fait rappeler à l’ordre pour avoir offert non pas une tribune mais un lieu de « dialogue » à des « cerveaux malades ». Patrick Cohen n’a pas fini de l’entendre…).

Qui en décide? Quel neurologue assermenté, quel juge impartial ? Pourquoi ne pourrait-on pas dire que la France considère que sa politique dans certains domaines serait décidée par Israël ou par le Crif, alors que l’évidence saute aux yeux? Le second slogan pose une question encore plus pertinente.

Si l’on peut affirmer que Faurisson a raison et que l’existence de chambres à gaz, raison première de la diabolisation d’un grand pays voisin, est une fable, un mensonge éhonté, une falsification de l’histoire, une manipulation aux conséquences incalculables pour, justement, l’apaisement des esprits et la compréhension entre les peuples, au lieu d’étouffer les voix « discordantes » ou mieux « abjectes, nauséabondes, ignobles » (qui en décide?), ne serait-il pas souhaitable d’ouvrir un débat ouvert et franc, de laisser la parole et l’écrit libres, de le faire au grand jour afin que soit connue une vérité incontestable.

Il a été écrit, dans un ouvrage remarquable publié récemment et portant le titre justement de « Dialogues désaccordés », qu’un simple contact libre de préjugés avec de vrais révisionnistes suffisait à lever le voile et à mettre en pleine lumière ce qu’Arthur R. Butz a nommé « The Hoax of the XXth Century » (La Mystification du XXe siècle). Qu’en est-il vraiment? Si Faurisson « a raison », un universitaire voué à l’exactitude et non inféodé à quelque chapelle, il serait bon que cela se sache au-delà d’une manifestation de rue ou du Théâtre de la Main d’Or, que l’on se penche enfin sérieusement sur ses arguments pour qu’une vraie liberté reprenne ses droits dans notre pays.

Cher Claude Bartolone, sans de prime abord prendre position pour l’un ou l’autre camp, vous pouvez, au nom même de la nation, organiser au sein de votre assemblée une commission dotée des moyens nécessaires pour permettre de lever l’hypothèque assombrissant notre vie sociale et politique depuis tant de décennies, prouvant par là même que nous sommes sortis du Moyen Age.

Les générations futures vous en sauront gré. Recevez, cher Claude Bartolone, mes déférentes et amicales salutations.

Jacques Vecker , »Libre Expression », Château de Vaugran, 30480 St Paul-la-Coste.

Source : http://galileo-galilei.forumactif.com/t1653-lettre-courageuse-de-jacques-vecker-a-claude-bartolone

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s