Holocauste

HITLER OU JUDA? Un second procès de Nuremberg de Marc Augier (dit Saint-Loup), éditions du Cercle du Chêne, Prague, 2007

Présentation (Extrait de la Note de l’éditeur, Docteur C.) : « Hitler ou Juda? est une œuvre de fiction mais Saint-Loup avait eu à cœur de la compléter par plus de 270 notes de bas de page destinées à renforcer, documents à l’appui, les propos des personnages. Les références les plus récentes datent de 1975. Inutile de dire que, depuis plus de trente ans, d’innombrables études historiques sont venues corroborer en bien des points la thèse du livre sur les véritables tenants et aboutissants de la Seconde Guerre mondiale. […] »

EXTRAIT (P. 150) :

    « MAITRE KLEIST. – Monsieur l’accusateur public, ne soyez pas cruel avec mon confrère. Laissez-le tourner la manivelle de son moulin à prières qui a si bien fonctionné pendant trente ans mais qui donne maintenant des signes de lassitude. Messieurs, il n’y a jamais eu de destructions physiques planifiées contre le peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale! Si ce plan avait existé, les ordres correspondants auraient été donnés, retrouvés, produits devant le soit-disant tribunal de Nuremberg ou celui de Jérusalem.

    MAITRE BEN SION – Pardon, ces ordres ont été donnés!

    MAITRE KLEIST – Par qui, s’il vous plaît?

  MAITRE BEN SION – Par Hitler lui-même! Et je ne me réfère pas aux procès de    Nuremberg, mais à celui d’Eichmann en Israël. Devant la cour de Jérusalem, l’Obersturmführer Wisliceny a certifié que son chef, le sinistre Eichmann, lui avait montré une lettre d’Himmler lui enjoignant de procéder à la « solution finale du problème juif » en termes de chambres à gaz.

    MAITRE KLEIST – Et il a montré cette lettre au tribunal?

    MAITRE BEN SION – Non.

    MAITRE KLEIST – Pour la raison bien simple que cette lettre n’existait pas! Car Eichmann a d’autre part déclaré qu’il n’avait jamais reçu d’ordre écrit de personne.

    MAITRE BEN SION – Il a ajouté que « Heydrich l’avait convoqué pour l’informer que le Fürher avait ordonné la destruction physique des Juifs ». L’aveu est enregistré sur la bande magnétique qui fut produite devant le tribunal, à l’audience du 10 avril 1961.

    MAITRE KLEIST – Enregistré pendant la détention préalable de l’accusé, sans doute sous la menace ou la torture? Aucun tribunal du monde ne tient un enregistrement sur bande magnétique comme probatoire. Et vous voyez un modeste Obersturmführer comme Eichmann se décidant à faire gazer six millions de Juifs sur simple référence verbale à un ordre du Fürher, sans exiger un document écrit? Connaissez-vous l’Allemagne, cher confrère? Et qui, la connaissant, imaginerait pareille extravagance? »

Afficher l'image d'origine


L’INDUSTRIE DE L’HOLOCAUSTE de Norman G. Finkelstein – Éditions La Fabrique – 2000

EXTRAIT (p. 46-47) :  » De l’Holocauste phénomène unique à l’Holocauste qu’on ne peut pas appréhender rationnellement, il n’y a qu’un pas. Si l’Holocauste est sans précédent dans l’histoire, sa place est au-dessus de l’histoire, et il n’est donc pas possible de le comprendre par l’histoire. Bref, l’Holocauste est unique parce-qu’il est inexplicable, et il est inexplicable parce qu’il est unique. Qualifiée par Novick de « sacralisation de l’Holocauste », cette mystification est régulièrement alimentée par Elie Wiesel. Pour lui, comme l’observe justement Novick, l’Holocauste est une religion du « mystère ». Il psalmodie donc une litanie où l’Holocauste « conduit vers l’obscure », « dénie toute réponse », « se situe hors de l’histoire, et même au-delà », « défie toute connaissance et toute description », « ne peut être ni expliqué ni visualisé », « ne sera jamais compris ni transmis », marque « une destruction de l’histoire » et une « mutation à l’échelle cosmique ». Seul le survivant peut-être (c’est-à-dire seul Wiesel) est qualifié pour percer son mystère. […] Selon cette vision, la compréhension rationnelle de l’Holocauste équivaut à sa négation. Car la rationalité conduit à nier l’unicité et le mystère de l’Holocauste. »

Voyez ce que dit Raul Hilberg à propos de Norman Finkelstein dans un entretien en 2006 :

« — Que pensez-vous des débats actuels sur l’interprétation de l’Holocauste et de ses conséquences dans l’œuvre de gens comme Norman Finkelstein * ou Daniel Goldhagen * ?

- Raul Hilberg,
Finkelstein est maintenant systématiquement calomnié. Il est clair qu’il existe des lobbies qui ont essayé de le délégitimer. Finkelstein est un politologue avec un doctorat obtenu à Princeton, et quoi qu’on pense de Princeton, c’est une excellente préparation pour devenir spécialiste en science politique. Il m’a écrit deux ou trois fois. Il est le premier à avoir pris au sérieux Goldhagen. Il l’a attaqué dans un très long essai que je n’aurais jamais écrit moi-même parce que je n’aurais jamais eu la patience. Goldhagen fait partie d’un groupe universitaire travaillant dans le même domaine de recherches que moi avec des résultats que je considère comme désastreux… »

(Source /Entretien complet : http://www.lauralaufer.com/spip/spip.php?article54)

Norman Finkelstein :l’industrie de l’Holocauste


QU’APPELLE-T-ON PENSER AUSCHWITZ? de Ivan SEGRE, Éditions Lignes, 2009 

(Ivan Segré est docteur en philosophie. Il vit aujourd’hui en Israël, où il poursuit ses recherches. Ce livre forme, avec La Réaction philosémite, qui paraît simultanément chez le même éditeur, un diptyque dont il est le premier volet)

Extrait de la préface d’Alain Badiou :

« Ivan Segré organise une scène intellectuelle à trois termes : la philosophie, la rhétorique et l’étude juive. La tension historique créatrice se déploie entre la première et la troisième, la deuxième, ramenant la pensée au jeu des opinions et à leur inscription propagandiste dans le langage, est ce en quoi toute pensée se dissout au profit de la propagande pour ce qui domine et dévaste le monde commun ».

segré.jpg

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s