MORALE

SE CRAINDRE SOI-MEME

« Il faut être tel que l’on n’ait pas de quoi rougir devant soi-même. Il ne faut point d’autre règle de ses actions que sa propre conscience. L’homme de bien est plus redevable à sa propre sévérité qu’à tous les préceptes. Il s’abstient de faire ce qui est indécent, par la crainte qu’il a de blesser sa propre modestie, plutôt que pour la rigueur de l’autorité des supérieurs. Quand on se craint soi-même, l’on a que faire du pédagogue imaginaire de Sénèque. »

(Balthasar Gracian, 1601-1658, l’Homme de cour, traduit par Amelot de la Houssaie)


EXCES D’AMBITION

« Le singe tenait deux cosses de pois ; un grain tomba ; le singe voulut le ramasser et en laissa tomber vingt autres. En les cherchant, il dissémina le reste.  Alors, il se fâcha, piétina tous les pois et s’en fut. »

(Léon Tolstoï, 1828-1910, Fables, traduit par Ely Halpérine-Kaminsky)


PROBATUM EST

« Ne combattez l’opinion de personne ; songez que, si l’on voulait dissuader les gens de toutes les absurdités auxquelles ils croient, on n’en aurait pas fini, quand on atteindrait l’âge de Mathusalem. Abstenons-nous aussi, dans la conversation, de toute observation critique, fut-elle faite dans la meilleure intention, car blesser les gens est facile, les corriger difficile, sinon impossible. Quand les absurdités d’une conversation que nous sommes dans le cas d’écouter commencent à nous mettre en colère, il faut nous imaginer que nous assistons à un scène de comédie entre deux fous : »Probatum est ».

L’homme né pour instruire le monde sur les sujets les plus importants et les plus sérieux peut parler de sa chance quand il s’en tire sain et sauf ».

(Arthur Schoppenhauer, 1788-1860, Aphorismes sur la sagesse dans la vie, traduit par J.-A. Cantacuzène)


GENEROSITE

« Un dicton populaire japonais dit : »Tada yori takai mono wa nai », ce qui veut dire : »rien ne coûte davantage que ce qui est donné gratuitement ».

(Michihiro Matsumoto, The Unspoken way, 1988)


POUVOIR DES MASSES

 « Les hommes qui ont changé l’univers n’y sont jamais parvenus en gagnant des chefs : mais toujours en remuant des masses. Le premier moyen est du ressort de l’intrigue, et n’amène que des résultats secondaires ; le second est la marche du génie, et change la face du monde! »

(Napoléon Bonaparte, 1769-1821)