Enric Marco

MAGAZINE BOOKS – 03/2015

L’histoire incroyable d’un nonagénaire qui a subjugué l’Espagne en se faisant passer pour un rescapé des camps nazis.

Publié dans le magazine Books, mars 2015.
Enric Marco est sans doute l’imposteur le plus célèbre d’Espagne. Démasqué en 2005 par l’historien Benito Bermejo, il s’était successivement fait passer pour un combattant anarchiste de la Guerre civile, un résistant exilé en France, un militant antifranquiste et l’un des survivants du camp de Flossenbürg. Pendant des années, il avait été l’un des témoins privilégiés des médias dès que l’on évoquait ces sujets. Au moment où Benito Bermejo dévoila le pot aux roses, notre homme s’apprêtait d’ailleurs à se joindre à une cérémonie d’hommage à Mauthausen en compagnie du chef du gouvernement, José Luis Zapatero. C’est cette vie tout entière faite de légende que Javier Cercas interroge dans « L’imposteur ». À travers la puissante réflexion développée par l’écrivain dans ce « roman sans fiction », « l’histoire de Marco se révèle un miroir de l’histoire récente de l’Espagne et, surtout, de notre incapacité à affronter le passé avec rigueur, conclut El Mundo. Avec son récit débordant de sentimentalisme, Enric Marco s’est inventé un personnage qui devait résumer les meilleures vertus de notre pays. Cette reconstruction narcissique de notre passé n’était que mensonge ».
(Source :  http://www.books.fr/le-roman-dun-imposteur/)
Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s