CONTESTER LA VERSION OFFICIELLE DU DRAME D’ORADOUR PEUT VOUS ENVOYER EN PRISON

Dans cette vidéo, Vincent Reynouard explique que suite au durcissement de la loi Gayssot, le 27 janvier dernier, contester la version officielle du drame d’Oradour est désormais passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.

Attention, donc, à ceux qui voudraient s’engager publiquement dans cette voie.

NDLR (Gayssoteries) : La liberté de travailler sur l’Histoire se réduit comme peau de chagrin. La meilleure façon de convaincre les citoyens que la censure est souhaitable? Parler de la censure au moyen de périphrases afin de persuader qu’elle est un outil de paix et de respect, parler de haine, de lutte contre la haine, de haine et…encore de haine. Mais voilà, un morceau d’histoire n’est pas un objet intellectuel qu’on peut détacher du reste. De chaque petit morceau d’histoire dépendent d’autres petits morceaux d’histoire : du passé comme du présent mais aussi bien sûr du futur. L’histoire est ainsi façonnée par la censure qui n’est autre qu’un outil de contrôle des événements, un outil qui sert à contrôler le sens qu’on veut lui donner. Et le paravent de la lutte contre la haine ne tiendra pas longtemps  – encore faut-il qu’il tombe avant que les dégâts soient irréparables.

Ne vous posez pas de questions auxquelles les historiens ont déjà répondu de façon définitive. C’est sans appel, circulez! Y a rien à voir!

Comme Vincent Reynouard, nous appelons nos lecteurs à envisager les conséquences du partage des thèses révisionnistes. Il s’agit d’être prêt à devenir un paria, à perdre son emploi et à se voir vivoter en marge de la société qui, restons lucides, ne sera pas à vos côtés en nombre pour défendre votre droit à la liberté d’examen de l’Histoire. La majorité des gens est absolument incapable d’accepter la révision de la Shoah. Il faut avoir le profil d’un loup solitaire et ne chercher la respect de soi-même qu’à travers son propre regard, être insensible à la flatterie, aux sommations de toutes sortes, être totalement insensible à la désapprobation selon que vous savez  votre pensée généreuse et ne jamais craindre la solitude.

VIDÉO :

http://sansconcessiontv.org/phdnm/video-attention-contester-oradour-est-passible-damende-et-de-prison/

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “CONTESTER LA VERSION OFFICIELLE DU DRAME D’ORADOUR PEUT VOUS ENVOYER EN PRISON

  1. La République nous le répète constamment par ces lois de censure: ses citoyens sont trop bêtes pour juger par eux-mêmes!

    En matière de censure, la République française n’a de leçons à recevoir de personnes.

    En matière de carnages et de massacres non plus. Révolution, Épuration, guerres néo-coloniales… Marianne est une championne!

    J'aime

  2. Les alliés en général peuvent difficilement donner des leçons de morale. Rappelons l’opération Paper Clip qui a consisté à recruter d’anciens nazis au profit de la nation méricaine. Opération qui a engendré par la suite, en pleine guerre froide, nombre d’exactions absolument inhumaines pratiquées sur des civils, des prisonniers, des militaires, des enfants et des malades (Projet MK-Ultra, MKNAOMI, BLUEBIRD, ARTICHOCKE…). Tout ceci mérite d’être remis en perspective sans faire d’angélisme avec les uns ou avec les autres.

    J'aime

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s