L’ANTI-REVISIONNISME DANS NOS LATRINES

On nous informait le 25 Février dernier que :

Une dépêche de la JTA (Agence télégraphique juive), reprenant un communiqué de l’Associated Press, signale, le 20 février, qu’en Autriche une femme de 53 ans (une « Hitlérienne », dit le journal) résidant à Vorarlberg avait contesté l’Holocauste et avait donc été reconnue coupable d’infraction à la loi antirévisionniste autrichienne ; elle a été condamnée le 17 février, par le tribunal de Feldkirch, à sept mois de prison avec sursis et une amende de 1.280 dollars.
Son crime : alors qu’une équipe de football allemande avait commémoré la libération du camp d’Auschwitz elle avait, sur Facebook, accusé l’équipe de « répandre des mensonges ».
Il n’en avait pas fallu davantage pour déclencher une perquisition à son domicile où – scandale ! – une pancarte fut découverte dans ses toilettes avec cette inscription : « Cette Hitlérienne a besoin de latrines propres ».
Or, conclut la JTA, il est illégal en Autriche de vanter la période nazie…

Source  : http://forward.com/fast-forward/363634/austrian-hitlerine-woman-onvicted-fo r-denying-holocaust/

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s