Fermer

REVISIONNISME ET ALGORITHMES

Un site négationniste en tête des recherches, Google revoit son algorithme

NDLR (Gayssoteries) : A quoi d’autre pourraient s’attendre les internautes hormis à un choix de sites révisionnistes lorsqu’ils tapent « L’Holocauste a-t-il eu lieu? » puisque seuls les révisionnistes se posent la question? Est-ce de la fausse naïveté? De la bêtise?

Si nous tapions « la terre est-elle ronde? », nous étonnerions-nous d’obtenir dans les résultats des sites relatifs à la théorie de la terre plate? Si nous tapions « les vaccins sont-ils dangereux? », ne serait-il pas naturel que nous tombions sur des sites qui répondent par l’affirmative et ceci du seul fait que la question suppose que la réponse à cette question est différente selon les auteurs?

En outre, lorsqu’un internaute tape une telle question dans son moteur de recherche ce n’est certainement pas pour obtenir des résultats parmi les sites qui font autorité mais bien parmi ceux qui ne le font pas – peut-être parce qu’il désire, justement, découvrir les arguments révisionnistes. Et si les algorithmes vont être « pervertis » pour faire en sorte que les premières réponses soient toujours positives et non plus pertinentes, la main de l’internaute elle, pourra toujours dérouler son menu afin de sélectionner ce qu’il voudra : des arguments susceptibles de nier l’Holocauste (puisque c’est ce qu’il cherche, en définitive, lorsqu’il tape cette question dans Google). Un coup d’épée dans l’eau pour Google qui, à défaut de pragmatisme, lustre son image.

La logique voudrait que les algorithmes privilégient les thèses qui font autorité en réponse à la saisie « Holocauste » (ce qui est déjà le cas) et non pas à la saisie « L’Holocauste a-t-il eu lieu? ». Un algorithme n’est pas censé avoir d’opinion mais seulement donner une réponse pertinente à l’internaute en fonction de ce qu’il saisit dans son moteur de recherche: lorsqu’il saisit une question, la réponse la plus pertinente consiste à lui proposer des sites qui contiennent sa question et tentent d’y apporter une  réponse (quelle qu’elle soit) or ici il va s’agir de raboter la pertinence au profit d’une réponse toute faite qui évacue la question de l’internaute prié finalement de ne plus s’intéresser à la Shoah que de la façon qu’on aura décidée pour lui.

Rédaction en ligne
Mis en ligne mercredi 21 décembre 2016, 8h56

Un site négationniste apparaissait comme premier résultat à la question : « L’Holocauste a-t-il eu lieu ? ».

  •  © Belga
    © Belga

Le géant informatique Google a affirmé mardi qu’il œuvrait à améliorer l’algorithme de son moteur de recherche pour écarter des informations « ne faisant pas autorité », comme celles d’un site négationniste qui arrivait en tête de recherches portant sur l’Holocauste.

C’est le quotidien britannique The Guardian qui a révélé la semaine dernière que ce site, « Stormfront », animé par un groupe de personnes niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, apparaissait comme premier résultat à la question : « L’Holocauste a-t-il eu lieu ? ».

Un problème complexe

Google a réagi en affirmant que son objectif était de fournir des « résultats faisant autorité » tout en proposant « une variété de contenus divers venus de différentes sources ».

« Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon », a expliqué le groupe américain dans un communiqué.

Des ajustements récents

« Lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement », poursuit le texte.

Des ajustements récents dans les algorithmes de Google « aideront à faire apparaître des contenus plus crédibles et de meilleure qualité  », a encore affirmé l’entreprise. Les critiques sur les résultats de recherches concernant l’Holocauste ne sont pas un cas isolé pour Google qui avait déjà été pointé du doigt le mois dernier sur de fausses informations diffusées durant la campagne présidentielle américaine.

 


(Sopurce : http://www.lesoir.be/1397046/article/economie/vie-du-net/2016-12-21/un-site-negationniste-en-tete-des-recherches-google-revoit-son-algorithme)

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Revenir en haut
%d blogueurs aiment cette page :