BRUNO GOLLNISCH DÉNONCE LA LOI GAYSSOT (VIDEO)

 

Afficher l'image d'origine

Intervention de Bruno Gollnisch en séance plénière au Parlement européen de Strasbourg le 26 octobre 2016 :

Bruno Gollnisch –  « Le rapport in’t Veld prétend mettre les gouvernements sous tutelle au nom de la protection des droits fondamentaux. En fait, il procède d’une logique orwelienne : il propose exactement le contraire dans la réalité de ce qu’il affiche au nom des principes.

La vérité, c’est que les lois liberticides se multiplient en Europe !

Il y a des centaines de prisonniers d’opinion aujourd’hui en Allemagne ! Dans mon pays, la France, en vertu des lois liberticides – par exemple la loi Pleven – quiconque parle d’immigration pour autre chose que pour en dire du bien peut être poursuivi pour racisme ou xénophobie ! Quiconque prétend examiner librement l’Histoire contemporaine peut être poursuivi pour révisionnisme ou négationnisme ! […] »

VOYEZ LA VIDEO DE SON INTERVENTION :

http://gollnisch.com/2016/10/28/lois-liberticides-se-multipliees-europe/

 


 

Entrevue avec  Bruno Gollnisch – 23 Novembre 2016 : 

Question : « Il y a des lois en France qui empêchent ce genre de promotion… »

Bruno Gollnisch :  « Ça fait partie des lois liberticides… la loi Pleven, que l’on interprète dans ce sens, autrement dit qui tend à empêcher tout discours critique sur l’immigration ; la loi Gayssot, qui tend à interdire tout discours critique sur l’histoire officielle contemporaine — et je m’insurge contre le fait que, encore aujourd’hui, non seulement d’ailleurs en Allemagne où, je crois, il y a une personne de 88 ans qui vient d’être condamnée à deux ans de prison, en France il a été requis aussi de la prison ferme, c’est absolument monstrueux ; et puis la loi Perben sur la prétendue homophobie, qui empêche de porter tout jugement moral précisément sur l’homosexualité (…) ; et puis la loi Taubira sur l’esclavage, et que sais-je encore. Toutes ces lois doivent être éradiquées ! Toutes ces lois doivent être annulées!  On doit en revenir à la grande loi de 1881 sur la presse dans sa version originale, c’est-à-dire exclusivement, comme restrictions à la liberté d’expression: l’injure et la diffamation. […] »

Voyez la vidéo de l’entrevue: 

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s