ROBERT FAURISSON A NOUVEAU CONDAMNE

JUSTICE

Le négationniste Robert Faurisson à nouveau condamné

Robert Faurisson, le 27 février 1998. Photo AFP
Robert Faurisson, le 27 février 1998. Photo AFP

NDLR (Gayssoteries) : Il y a quelques semaines, nous évoquions le procès intenté à Robert Faurisson ainsi qu’au Directeur de la Chaîne Méta TV pour une interview réalisée en 2014. Sans surprise, le professeur Faurisson a été condamné pour l’interview qu’il avait donnée à la chaîne MÉTA TV. Celui qui avait publié la vidéo sur Internet a, quant à lui, été condamné à 100 jours amende à 10€.

Robert Faurisson n’a pas pu se rendre au tribunal pour y entendre les jugements de condamnation, alors occupé à prendre soin de son épouse souffrante (85 ans).

Nous vous communiquerons la copie du jugement à l’occasion d’un prochain billet.

Nous vous recommandons à nouveau  le visionnage de cette interview réalisée par MÉTA TV en 2014 afin de vous figurer ce pour quoi on traîne, aujourd’hui, des hommes et des femmes en justice. Il est fort aisé de deviner que vous douterez qu’on soit dans la France qui brandissait avec enthousiasme le slogan (seulement incantatoire ?) « Je suis Charlie » car « Charlie » est sélectif, pleutre et partisan en matière de liberté d’expression.

Interview incriminée  : https://gayssoteries.wordpress.com/revisionnisme/robert-faurisson/lnterview-verite-meta-tv-2014/

Robert Faurisson, qui conteste l’existence des chambres à gaz depuis plusieurs dizaines d’années, a de nouveau été condamné pour négationnisme à une peine de 10 000 euros d’amende qui peut se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement.

Un site web condamné pour avoir diffusé la vidéo

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l’ancien professeur de littérature de l’université de Lyon, désormais âgé de 87 ans, à 100 jours amende à 100 euros.

Une peine de jours amende implique que le condamné voit cette peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas de la totalité de l’amende.

Le responsable de la publication sur internet de la vidéo de l’interview dans laquelle ont été tenus les propos poursuivis a quant à lui été condamné à 100 jours amende à 10 euros.

9 000 € de dommages et intérêts à verser

Les deux prévenus ont en outre été condamnés à verser ensemble 6 000 euros de dommages et intérêts à la Licra (ligue contre le racisme et l’antisémitisme) et 3 000 euros au BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme).

S’y ajoutent respectivement 1 500 et 1 000 euros à régler au titre des frais de justice.

 

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s