SOIGNER LES GENS AVANT DE LES EXTERMINER : CYNISME NAZI OU NON-SENS HISTORIQUE

Bocage nous apprend ce jour qu’une exposition itinérente intitulée « L’Assistance publique de Paris dans la guerre » retrace le quotidien des hôpitaux parisiens pendant les grands conflits mondiaux du XXème siècle (la présentation officielle de l’événement indique par erreur « XXIème siècle »(1)).

Dans cette exposition, on y apprend que  « Les juifs internés à Drancy  doivent être soignés dans une structure sanitaire : l’hygiénisme nazi ne voulait envoyer à la mort que des victimes en relative bonne santé, afin de ne pas perturber l’entreprise d’extermination. »

Les nazis prenaient donc soin de la santé des futurs exterminés : une information qui en surpendra plus d’un.

sans-titre

 


(1) http://www.aphp.fr/musee/actualites

 

 

Publicités

Une réflexion sur “SOIGNER LES GENS AVANT DE LES EXTERMINER : CYNISME NAZI OU NON-SENS HISTORIQUE

  1. Ayant fait une coquille, qui rend inutilisable un lien, je vous demande encore d’effacer mon précédent commentaire.

    « l’hygiénisme nazi [sic pour national-socialiste] ne voulait envoyer à la mort que des victimes en relative bonne santé, afin de ne pas perturber l’entreprise d’extermination.⁣»

    J’aimerais qu’on me dise si cet «⁣hygiénisme nazi⁣» s’est exprimé par des ordres écrits.

    Par ailleurs, si les antirévisionnistes intentionnalistes, en France surtout, proclament volontiers la supériorité de leurs thèses, sans guère expliquer celles des antirévisionnistes fonctionnalistes (voir par exemple cet entretien accordé par M. François Delpla, intentionnaliste, au site hiradote…herodote.fr), les plus éminents de ceux qui s’opposent aux révisionnistes sont les fonctionnalistes (article On nous raconte des histoires) qui, eux, disent que le Ⅲ e Reich n’eut pas de programme d’extermination.

    Mon étonnement est à son comble lorsque j’apprends que, si les victimes devaient être en «⁣relative bonne santé⁣», c’était afin de ne pas perturber «⁣l’entreprise d’extermination⁣». En pleine guerre, alors que les Allemands n’avaient pas assez de médicaments pour leurs soldats et pour leur peuple, il fallait vraiment que cette raison fût décisive.

    Peut-être l’acide cyanhydrique et les balles seraient-ils moins efficace sur des victimes qui ne seraient pas en «⁣relative bonne santé⁣»???

    J'aime

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s