MONIKA SCHAEFER EN SURSIS

Monika Schaefer denies the Holocaust ever happened.

Le 7 Juillet Dernier, nous partagions la vidéo de Monika Schaefer, canadienne d’origine allemande qui présentait ses excuses à une maman (aujourd’hui décédée) qu’elle avait accusée de n’avoir pas, pendant la seconde guerre mondiale, dénoncé les crimes allemands (extermination des juifs).

Elle déclarait, dans cette vidéo, ne plus croire en l’existence des chambres à gaz homicides hitlériennes ni à même à l’extermination des juifs. Elle déclarait avoir réalisé pourquoi sa mère n’avait rien dit : parce qu’il n’y avait rien à dire.

(notre billet du 7 Juillet dernier : https://gayssoteries.wordpress.com/2016/07/07/loi-anti-revisionniste-et-sacrifice-des-heritages-video/)

De façon tout-à-fait prévisible, cette déclaration n’a pas été du goût de tout le monde, pas du goût de ceux qui  sont prêts à toutes les censures sous le prétexte fallacieux et faussement philanthropique de vouloir lutter contre le racisme. Tout ceci confine à la plus moribonde des hystéries.

Ainsi, Paul Clarke, du site canadien Fitzhugh, nous apprend que Monika Schaefer est désormais dans le collimateur des chasseurs de blasphèmes historiques relatifs à la Shoah.

Interrogée par téléphone, Monika Schaefer maintenait ses propos et déclarait :

« Je croyais que nous avions la liberté de parole au Canada et tout d’un coup je deviens une criminelle (…) Si l’on n’a pas le droit de contester un événement historique, eh bien c’est que nous n’avons pas de liberté de parole ».

Madame Schaefer devait effectuer une intervention lors de la fête du Canada [dans le cadre de son engagement pour le Parti Vert, Ndlr] mais elle a été déprogrammée après que le comité de la fête du Canada ait été informé qu’un groupe de résident avait prévu de protester contre sa performance :

« Nous avions des informations vraiment fiables qu’il y avait y avoir une protestation et, dans l’intérêt de la sécurité publique et de sa sécurité quant à cette question, nous avons décidé qu’il serait mieux, dans l’intérêt de tous, qu’elle démissionne pour cette année » a déclaré Pattie Pavlov, directeur de la Chambre du Commerce de Jasper.

Le Centre de relations Juives et Israéliennes (CIJA) a condamné rapidement la vidéo après avoir appris son existence :

« Comme une négationniste, Mme Schaefer, qui apparaît dans cette vidéo absurde, a gagné sa place en marge de la société » écrit Martin Sampson, Directeur des communications pour CIJA.

Une plainte a été déposée contre Monika Schaefer auprès de la commission des droits de l’homme d’Alberta.

LIRE LA SUITE : http://www.fitzhugh.ca/video-denying-holocaust-causes-uproar/


Le 15 Juillet, CBCNEWS reprend l’affaire et titre :

« Plainte pour propos haineux déposée contre une femme de Jasper pour négation de l’Holocauste »

Monika Schaefer

Canditate pour le parti Vert (Green Party), Monika Schaefer a suscité l’indignation au sein du parti :

« Je suis choquée par les observation faites par Mme Schaefer et je condamne ses terribles déclarations mensongères » a déclaré Elisabeth May, chef du parti Vert. Et d’ajouter que « Mme Schaefer ne représente pas les valeurs du Parti vert, ni celles de nos membres. »

Monika Schaeffer a été évincée du parti Vert. Elle a déclaré :

« Quand j’ai commencé à regarder les éléments de preuves, et je les ai étudiés, j’ai fait des recherches, les mensonges apparaissent de tous côtés, le château de cartes s’effondre, et voilà pourquoi il y  a cette réaction très féroce contre ce que je dis, parce que c’est un mensonge, ce mythe public a façonné notre monde ».

ARTICLE COMPLET  : http://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/hate-speech-complaint-filed-against-jasper-woman-for-holocaust-denial-video-1.3679917)

Publicités

4 réflexions sur “MONIKA SCHAEFER EN SURSIS

  1. «⁣“Nous avions des informations vraiment fiables qu’il allait y avoir une protestation et, dans l’intérêt de la sécurité publique et de sa sécurité quant à cette question, nous avons décidé qu’il serait mieux, dans l’intérêt de tous, qu’elle démissionne pour cette année” a déclaré Pattie Pavlov, directeur de la Chambre du Commerce de Jasper.⁣»

    Pavlov… comme pour les réflexes conditionnés…

    «⁣“Je suis choquée par les observations faites par Mme Schaefer et je condamne ses terribles déclarations mensongères” a déclaré Elisabeth May, chef du parti Vert. Et d’ajouter que “Mme Schaefer ne représente pas les valeurs du Parti vert, ni celles de nos membres”⁣»

    Une thèse historique représenterait donc des valeurs…

    Question : lorsqu’il s’agit de l’histoire des Esquimaux, des Indiens, des Français, des Anglais, des Vendéens, etc, la liberté de parole est-elle si peu précieuse pour le Parti vert canadien ?

    J'aime

    • «⁣Je croyais que nous avions la liberté de parole au Canada et tout d’un coup je deviens une criminelle (…) Si l’on n’a pas le droit de contester un événement historique, eh bien c’est que nous n’avons pas de liberté de parole⁣».

      Pour confirmer cette conclusion, on se reportera aux renseignements biographiques sur M. Ernst Zündel parus en commentaires de cet article

      J'aime

    • «⁣Je croyais que nous avions la liberté de parole au Canada et tout d’un coup je deviens une criminelle (…) Si l’on n’a pas le droit de contester un événement historique, eh bien c’est que nous n’avons pas de liberté de parole⁣».

      Pour confirmer cette conclusion, on se reportera aux renseignements biographiques sur M. Ernst Zündel parus en commentaires de cet article.

      J'aime

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s