REINHOLD HANNING (ANCIEN SS) : 5 ANS DE PRISON

defendant-hanning-a-94-year-old-former-guard-at-auschwitz-death-camp-sits-in-a-courtroom-before-his-verdict-in-detmold_5618145.jpg

Reinhold Hanning, ancien gardien du camp d’Auschwitz a été condamné à 5 ans de prison pour « complicité » dans la mort de 170000 personnes dans le camp d’extermination. Reuters/Bernd Thissen

N.D.L.R (Gayssoteries) : Cet article oublie de rappeler que l’accusé dit ne pas avoir participé à une élimination de masse.* Ligne de défense choisie par la grand majorité des accusés, certains y voient la preuve que les chambres à gaz ont bel et bien existé puisque les anciens nazis ne le nient pas.

Pourtant, il est bien évident que, dans un pays qui tient pour acquis l’existence des chambres à gaz et qui dispose d’une loi interdisant sa négation, la défense n’a d’autre choix, pour diminuer la peine de son client, que de ne pas nier qu’il ait existé des chambres à gaz homicides tout en déclarant que l’accusé n’a pas pris part à l’élimination de masse.

Les dés sont pipés, les tribunaux ne sont plus alors que des cirques ou chacun joue le rôle qui lui a été attribué.

La cour a reconnu Reinhold Hanning, ancien SS de 94 ans, coupable de « complicité » dans la mort de 170 000 personnes. L’accusation ne lui reprochait aucun acte criminel précis mais le présentait comme un « rouage » de l’extermination.

Ce verdict pourrait être le dernier prononcé pour les crimes nazis. Reinhold Hanning,un ex-gardien d’Auschwitz, a été condamné à cinq ans de prison par la justice allemande, ce vendredi.

Après des décennies de silence, l’accusé avait exprimé ses regrets pendant le procès. « J’ai honte d’avoir laissé cette injustice se produire et de ne rien avoir fait pour l’empêcher », avait-il déclaré dans une confession lue à l’audience par ses avocats.

‘Rouage’ de l’extermination

La justice entendait sanctionner, pour la première fois, le rôle d’un SS dans « les différentes formes » de l’extermination, allant des chambres à gaz aux exécutions sommaires et au meurtre « par les conditions de vie », notamment la sous-alimentation. Comme pour Demjanjuk et Gröning, l’accusation ne reproche à l’accusé aucun acte criminel précis mais le dépeint en « rouage » de l’extermination.

Reinhold Hanning est le troisième accusé d’une vague de procédures entamées avec la condamnation en 2011 de John Demjanjuk, ex-gardien de Sobibor, puis celle l’an dernier d’Oskar Gröning, ex-comptable d’Auschwitz, après des décennies de relative indulgence judiciaire.

Un « cauchemar » qu’il a « essayé toute sa vie de refouler »

Reinhold Hanning a écouté avec attention tout au long du procès qui a débuté en février les récits des anciens déportés, puis a confié à ses avocats 25 pages de confession: « Je n’ai jamais pu parler de mon expérience à Auschwitz avec d’autres personnes. Ni à ma femme, ni à mes enfants, ni à mes petits enfants », explique l’ex-soldat. Dépeignant un « cauchemar » qu’il a « essayé toute (sa) vie de refouler », il a assuré avoir demandé par deux fois à retourner au front, en vain.


(Source : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/un-gardien-d-auschwitz-condamne-a-cinq-ans-de-prison-en-allemagne_1803501.html)

* (http://www.tribunejuive.info/justice/la-chronique-de-pascale-davidovicz-reinhold-hanning-un-proces-qui-nen-finit-pas)

Publicités

Une réflexion sur “REINHOLD HANNING (ANCIEN SS) : 5 ANS DE PRISON

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s