ORADOUR : DEVOIR DE MEMOIRE (VIDEO)

Devoir de Mémoire = embrigadement politique

Dans ce court éditorial, Vincent Reynouard démontre, avec le cas d’Oradour, qu’au-delà des discours prétendument neutres, le Devoir de Mémoire n’est qu’une vaste opération d’embrigadement politique sous la bannière de l’antifascisme.
Puis il réfute l’argument selon lequel si la République détourne les jeunes du fascisme, c’est parce que les leçons de l’Histoire condamnent objectivement les fascismes. Il ne serait donc pas question de politique, mais de simple vérité… Reynouard répond en soulignant que l’Histoire invoquée par les gardiens de la Mémoire est celle écrite par les vainqueurs. Dès lors, qu’est-ce qui nous en garantit la véracité? Et si cette version de l’Histoire se révèle fausse, alors la condamnation des fascismes perd toute légitimité. D’où l’importance d’un libre débat sur cette Histoire. Pour Oradour, sachant qu’aucune loi n’interdit de contester un crime de guerre, Vincent Reynouard invite le directeur du Centre de la Mémoire à débattre avec lui, en direct, sur Skype…

(Sans concessions)

Publicités

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s