L’UJFP ACCUSÉE DE CONTESTATION DE CRIME CONTRE L’HUMANITE

POURQUOI NOUS FAISONS APPEL : PAS D’INFRACTION SANS INTENTION

N.D.L.R (Gayssoteries) : UJFP = Union Juive Française pour la Paix

Les débuts de l’affaire : http://www.ujfp.org/spip.php?article4071

La LICRA, sans surprise, s’est associée à la plainte de la LDH (Ligue des droits d’Homme)

A propos de  l’UJFP : http://docplayer.fr/14687696-Ujfp-union-juive-francaise-pour-la-paix.html

jeudi 5 mai 2016

COMMUNIQUÉ :

Procès consécutif à la plainte de la LDH contre deux porte-parole du Comité BDS France 34

POURQUOI NOUS FAISONS APPEL : PAS D’INFRACTION SANS INTENTION

Le 6 avril 2016 le tribunal a rendu son jugement. Il nous a déclarés coupables de : « Contestation de l’existence de crime contre l’humanité (…) » et de « Provocation à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion (…) » et nous a condamnés à une amende de 3000 € dont 1000 € ; avec sursis et 1 € x 2 à toutes les parties civiles.

Sans doute le tribunal a-t-il compris que nous ne sommes ni négationnistes, ni racistes. En effet, le décalage entre les réquisitions du Parquet et celles des parties civiles qui se sont comportées en procureurs bis et la peine prononcée, ainsi que l’Euro symbolique pour les parties civiles peuvent être interprétés comme une volonté de relativiser l’acte commis.

Néanmoins, pour nous qui combattons tous les racismes et aussi le négationnisme, ce jugement est profondément injuste car il nous assimile aux auteurs de ces actes monstrueux, ce qui est inacceptable.

Dans une telle affaire, il ne peut y avoir d’infraction que s’il y a une intention. Or, nous n’avons jamais eu l’intention de publier un tel texte, et dès que nous avons été avertis que ce texte abject était accessible en cliquant sur l’image, nous l’avons retiré sans délai, car ce texte exprime tout ce que nous rejetons.

C’est la raison pour laquelle nous avons fait appel de ce jugement, il y va de notre honneur et de notre dignité de citoyen. C’est aussi la défense de nos libertés à toutes et à tous, car le principe doit rester que notre responsabilité ne peut pas être engagée sans la preuve d’une intention coupable.

Saadia et Husein

Avec le soutien du Comité BDS France 34


(Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article4888)

Publicités

Une réflexion sur “L’UJFP ACCUSÉE DE CONTESTATION DE CRIME CONTRE L’HUMANITE

  1. Si j’ai bien compris, deux militants du mouvement BDS34 sont accusés d’avoir accepté sur leur page Facebook une illustration sous laquelle se trouvait un texte, qu’ils n’avaient pas lu, qui rendait les sionistes et les nationaux-socialistes équivalents, faisant d’Hitler un instrument de la volonté des Rothschild.

    Cette thèse est parfois poussée jusqu’à faire d’Hitler lui-même tantôt un Juif, tantôt même un Rothschild.

    Un article de mars 2012 (mis à jour en mars 2015) du Dr Henry Makow soutient une forme extrême de la thèse pour laquelle deux militants de BDS34 sont sur le banc des accusés. Il se fonde, paraît-il, sur l’ouvrage du rabbin Gunther Plaut, qui présida la Congrès juif canadien de 1977 à 1980, et qui serait cautionné par M. Élie Wiesel (si ces informations sont mensongères, merci de me le signaler) :
    « En 1999, Günther Plaut, éminent rabbin canadien mort le 9 février 2012 à l’âge de 99 ans, publia un livre impliquant que des Juifs frankistes étaient responsables de la Shoah. Cette idée fut soutenue par rien de moins que l’autorité d’Élie Wiesel. (…) Dans son avant-propos, Élie Wiesel dit que Plaut offre une autre interprétation d’un personnage (c’est-à-dire Adolf Hitler) qui à un niveau différent s’est allié au Malin pour détruire notre peuple. »
    In 1988, Gunther Plaut, a prominent Canadian Rabbi who died Feb. 9, 2012 at age 99, published a book implying Frankist Jews were responsible for the holocaust. The idea was endorsed by no less an authority than Elie Wiesel. (…) In his Foreword, Elie Wiesel says Plaut « offers an interpretation of another personage [i.e. Hitler] who on a different level allied himself with the Evil one to destroy our people ». »). Dans la suite de cet article, le Dr Henry Makow présente Hitler comme d’origine juive.

    Cette thèse est aberrante (Hitler n’était aucunement juif, et son alliance avec les sionistes ne dura qu’un temps), mais est, quoique très rarement, soutenue jusque dans sa forme la plus extravagante même par des personnalités qui ne sont pas antisémites (le Dr Makow me me semblant pas susceptible d’être qualifié ainsi).

    La question de l’intention de l’auteur comporte deux volets. D’abord, l’intention proprement dite, car on n’est pas coupable de ce qu’on n’a pas voulu faire : y a-t-il eu intention de commettre l’acte incriminé ? Ensuite, les motifs de l’action. Ici, les militants condamnés protestent contre l’accusation d’avoir voulu diffuser le texte incriminé, de sorte qu’ils n’ont pas voulu l’acte pour lequel ils sont jugés. La légèreté de la condamnation me fait supposer qu’ils ont pu être surtout considérés comme négligents.

    L’autre question, celle de la moralité de l’intention, se pose souvent dans des affaires du même genre. Sous l’Ancien Régime, et aujourd’hui encore dans les pays anglo-saxons, la source du droit était la morale. Depuis la Révolution, les deux furent longtemps distincts, mais l’évolution récente fait que le motif, lors des procès pour « racisme » ou « discrimination », est de plus en plus la différence entre l’innocence et la culpabilité.

    Deux articles traitant de la question de l’intention et de la morale en droit français : celui du site Philolog.fr et, signé de Me Éric Delcroix (qui fut longtemps l’avocat du Pr Faurisson), celui du site Délit d’images.

    J'aime

Laisser un commentaire (civil et courtois)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s